lundi, mars 20, 2006

BERESHIT....Récréation

Création première:
La terre était Tohu et Bohu,une ténébre sur les surfaces de l'abîme,mais le souffle d'Elohims planait sur la surface des eaux...Elohims dit:nous ferons Adam le glébeux à notre réplique,selon notre ressemblance...Elohims crée le glébeux à sa réplique,à la réplique d'Elohims il le crée,mâle et femelle il le crée
Trad .André Chouraqui
Ainsi,n'en déplaise aux étroits,mâle et femelle nous aurions été créés en un seul être...ou bien mâle et femelle à partir d'un seul être...

La question peut avec justesse se poser à partir de ce premier récit de la création et moi le glébeux ,le magicien sans mot:J'ai demandé à ma glèbe ce qu'elle pensait de tout cela...aucun souffle ne l'animant,ne lui donnant âme vivante et parlante...
La glébe demanda secours à mes mains et mes mains ont dit une image de mots:



Et mes mains ont bien lu le texte,enfin elles ont vu clair dans cette boue primitive.
Approchez mes amis et voyez quelle surprise! Le plus petit des deux a l'air bien ennuyé,il est pourtant fort bien pourvu,étant Monsieur et Madame à lui tou(te) seul(e)...et cela lui
donne un air d'émouvante mélancolie.
Ce n 'est pas le cas de son camarade en paradis qui semble bien s'amuser,cela lui plait au plus au point de ne pas avoir à gérer cette galère d'identités bigonadiques...
Mes mains mais comment osez vous ,c'est n'importe quoi.Une simple erreur divine de néophyte en création...vite réparons cette injure à la morale et à la bienséance.





Création seconde
:
Adonaï Elohims forme le glébeux Adam,poussière de la glébe Adama,il insuffle en ses narines haleine de vie,et c'est le glébeux,un être vivant...Adonaï Elohim fait tomber une torpeur sur le glébeux,il sommeille.Il prend une de ses côtes,et ferme la chair dessous.Adonaï Elohim bâtit la côte,qu'il avait prise du glébeux,en femme.Il la fait venir vers le glébeux.Le glébeux dit"Celle-ci ,cette fois ,c'est l'os de mes os,la chair de ma chair,a celle-ci,il sera crié Isha,oui,de l'homme Ish celle-ci est prise"

Mes mains ont écouté cet autre récit,cette autre image de création et une fois encore mes mains ont parlé,elles ont élevé la voix de la terre vers le ciel:



















Et le ciel a répondu:

J'avais dit "de la glèbe" pas de la glèbe ,et des os de je ne sais quel animal mort ,ajouté à un ressort et un bout de bois.

Ecoute cher Dieu, tu es bien gentil,mais nous, hic et nunc,nous sommes en plein trauma post pêché originel ...alors on fait ce qu'on peut avec ce que tu nous as laissé...

En attendant,il ne nous a pas échappé certaines choses,homme et femme nous avons d'abord été créés et c'est sans doute en cela qu'existe notre part seconde(masculine ou féminine selon notre part première)et nous nous en rappelons souvent.
En nous la création première subsiste,aucune des deux n'a primauté sur l'autre dans aucun texte,aucune de deux n'est niée.et tu n'as renié aucune de tes deux créations,cela se saurait, depuis le temps.

Nous sommes infiniment pluriels et nous en sommes riches,la vie en abondance et en joie réclame un certain désordre,un désordre divin.

Nous sommes donc tout cela et les "essais créatifs "de Dieu pour nous n'en sont que preuve de diversités de genres et d'existences possibles( tel qu'il est représenté ici,laissons les certitudes aux fondamentalistes de tout poil).
Le plus amusant est que le second Adam,celui qui pourrait paraître le plus achevé parce qu'il ressemble au code identitaire sexuel ordinaire,n'est sans doute pas le plus malin ni le plus courageux,il dit :"celle ci cette fois c'est l'os de mes os la chair de ma chair"....celle-ci...c'est qu'il y en eut une autre...savez-vous que l'on ne vous dit pas tout. Dans les légendes sémites,avant Eve il y eut Lilith qui refusa de "se coucher sous Adam" déjà la femme revendiquait le droit d'être traitée comme force égale...Bléssée dans son amour propre ,Adam le second la fit chasser à jamais du paradis terrestre ou elle ne remettra les pieds que sous la forme d'un serpent...il lui préféra quelqu'un à sa botte
( enfin à sa côte)on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même...quel courage n'est-ce pas...et on ose nous rabâcher la nécessaire altérité...je me demande si je ne préférais pas l'Adam de la première création.
Et vous?

4 commentaires:

anchois pommier a dit…

Je préfère mettre (sans jeu de mots) mes fantasmes et interprétations moi même sur tes bidouillages terreux, il est temps que tu te débarrasse de ces idées conformo-catho-idiotes et que tu assumes qu'il n'y a qu'un seul dieu : c'est soi même, et ce que tu crées c'est ce que tu est et rien d’autre! Et c’est étonnant comme ça te ressemble.

XTIAN a dit…

cher anchois(j'adore les spagettis aux anchois,c'est plein de souvenirs rigolos)
j'espère bien que tu n'as pas besoin de moi pour fantasmer sur mes bidouilles cela étant dit je ne me sens absolument pas prisonnier d'idées conformes,la conformité je crois plutôt que c'est croire en une seule vérité...le jeu de la vérité c'est de les énoncer toutes et il n'y a rien qui ressemble plus à"la vérité "que le plus épouvantable des mensonges...mais tu as aussi raison;en ce sens que la vérité c'est d'abord entre soi et soi...la question du référentc'est une autre histoire

Anonyme a dit…

LE LOCH DE BASSE

face à l'art j'ai toujours laissé passé l'émotionnel pour me dire j'adhere ou pas au travail de l'artiste
ensuite j'écoute la demarche artistique que l on me presente pour comprendre le travail
ce qu'il y a de bien avec ton blog c'est quand plus que de decouvrir un travail très interessant, j'ai aprris des mots (j'ai consulté le dictionnaire plusieurs fois)
en tous cas félicitations pour les oeuvres que tu presente
j adhere bien avec la neco.....
l art est un moyen d expression qui te va bien meme si te comprend pas mieux
simpliment bravo et continu

anchois pommier a dit…

finalement tu fais de l'art aussi avec les mots, c'est peu etre ça que j'ai pas compris!